Psychothérapie

Santé alternative

Hygiène vitale

Maïwen D. Camus

GRENOBLE


Les points forts de la Systémique

  • En visant le système de fonctionnement de la famille ou du couple, cette approche permet de sortir de la focalisation sur l'un des membres et donne à la famille ou au couple les moyens d'inventer leur façon personnelle et originale de répondre aux besoins à l'origine des difficultés.
  • Outils adaptés aux familles et aux couples: sculptures, conte familial, jeu de l'oie, masques ...

 la Systémique pour les familles et les organisations

Aux origines : la remise en cause du rationalisme cartésien


C'est à un biologiste américain, L. von Bertalanffy, que l'on doit dans les années 1940 le premier ouvrage sur la théorie générale des systèmes. Il remet en cause les bases de la rationalité cartésienne dans la recherche scientifique et dans la compréhension de la complexité. En particulier, il considère que l'objectivité est une illusion, et que l'intentionnalité du chercheur, de l'observateur, détermine sa façon d'observer et de comprendre son environnement. Plutôt que de rechercher des modèles toujours vrais, il est plus juste de rechercher des modèles pertinents de compréhension et d'action sur l'environnement.


Les développements de la théorie des systèmes : de la physique à la thérapie familiale


Dans les années 1970 en France, J-L. Le Moigne continuera la théorisation dans le domaine des sciences physiques et E. Morin dans le domaine des sciences humaines. Aux USA, à l'université de Palo Alto, G. Bateson et Watzlawick vont travailler sur les psychopathologies et en avoir une lecture au niveau des systèmes familiaux. Petit à petit la systémique va étendre son influence conceptuelle sur la thérapie familiale.


La pratique : comprendre la personne dans ses interactions avec son environnement


Imaginez-vous regardant un footballeur au cours d’un match avec une lunette focalisant sur lui ; si vous essayez de comprendre son comportement en ne vous basant que sur ce que vous voyez et en particulier en ignorant qu’il est sur un terrain de foot, vous aurez l’impression de quelque chose d’incompréhensible, voir de fou ; lorsque vous élargissez votre vision à l’ensemble de l’équipe vous avez une nouvelle perception de ce qui se passe et encore une autre lorsque vous incluez l’autre équipe puis les coach puis les supporters et enfin le contexte : match amical ou finale de la coupe du monde. C’est cette défocalisation que propose la vision systémique.

Elle est pertinente dès la thérapie individuelle où le thérapeute cherche à avoir une vision de son client dans son contexte, et surtout il a conscience que ce qui se passe dans l’espace thérapeutique est le résultat de la présence du client et de lui même et de leur rencontre, chacun agissant sur l’autre.

Elle est fondamentale dans le cadre de thérapies de couple et de famille, mais aussi dans les régulations d'équipe (entreprises, scolaires, sportives, associatives...), les groupes de psychothérapie, supervision professionnelle.

La thérapie familiale est recommandée quand un enfant est en souffrance : échec scolaire, énurésie, peurs nocturnes, etc…; elle permet la prise en compte de l’ensemble du système dans lequel il vit, avec ses ressources et ses difficultés.