Psychothérapie

Santé alternative

Hygiène vitale

Maïwen D. Camus

GRENOBLE


Hygiène vitale ou hygiènisme

 

L’hygiénisme est l'art de vivre en bonne santé par le respect des lois de la nature et par la bonne connaissance des aliments spécifiques à l'espèce humaine.

Adopter cet art de vivre permet au corps et au psychisme d’utiliser son propre pouvoir de régulation pour retrouver la santé.


 

L’Hygiénisme est une conception de la santé, née aux États-Unis au début du 19ème siècle à l'initiative de médecins dissidents. Ses principes ont été affinés au 20ème siècle grâce au travail magistral du Dr américain Herbert Shelton (Dr en biologie et en philosophie) qui a fait de toutes les connaissances scientifiques éparses une magnifique synthèse des lois de la vie.

 

L'hygiènisme nous permet de comprendre que:

 - tout est régit par les Lois naturelles et qu'il est important de connaître celles, physiques et psychiques qui régissent l'espèce humaine en particulier.

 - dans la fabuleuse organisation de la vie interne cellulaire, il n'y a pas de place pour le hasard. Nous sommes le résultat de millions d'années d'évolution et nos interactions avec l'environnement nous ont façonnés tels que nous sommes. Nous ne tombons pas malade par hasard, mais par non respect de ces lois.

 - n - notre organisme possède de nombreux programmes de régulation, de réparation et de guérison qui se mettent en œuvre lorsque c'est nécessaire. Il est évidemment nécessaire de supprimer les conditions ayant conduit au déséquilibre et que les capacités de régulation du corps n'aient pas été dépassées. Par exemple, si nous allons dans un environnement froid le corps met en œuvre des mécanismes pour maintenir sa température à 37°; si le froid est excessif ou dure trop,  les capacités de régulation seront dépassées et hypothermie conduira à la mort. 

      - il existe un lien de continuité et d'évolution entre les différents états pathologiques: aigus, chroniques, de dégénérescence qui s'enchaînent lorsque nous entravons les mécanismes de régulation, réparation et guérison physiologiques. 


     l'hygiénisme nous dit : "supprimer la cause et l'effet disparaitra" pour peu qu'il ne soit pas trop tard; dans l’exemple précédant, retourner dans un environnement ayant une chaleur adéquate permettra au corps de retrouver sa température de 37°. Si le temps passé en conditions non physiologiques est trop long, il sera peut être nécessaire de soutenir l’organisme dans ses efforts pour restaurer sa température de santé.


L'Hygiénisme enseigne les principes de base pour tous, mais chacun doit doser chaque facteur de santé en fonction de ses besoins spécifiques et devenir ainsi l'artisan de sa santé.



A quoi voit-on la santé physique et psychique ?

 

Les signes de la bonne santé sont:

 

  • la joie de vivre
  • l’énergie nerveuse, c'est à dire la capacité à se mettre en mouvement, à aller dans la vie, à faire les choses.
  • l'énergie physique: force, souplesse, endurance.
  • la beauté: luminosité et profondeur du regard, peau satinée, démarche souple, ...
  • des relations harmonieuses avec son entourage
  • l'implication dans la société
  • absence de "maladies" chroniques: rhumatisme, asthme, dépression persistante, anxiété ....
  • présence de "maladies" primaires:  grastro, rhume, dépression ponctuelle, perte ponctuelle de sommeil, ...

 

   Alors ? êtes-vous en bonne santé ?

Quelles sont les conditions de la santé ?

 

Pour maintenir ou améliorer notre santé nous avons besoin :

 

  • de sommeil: suffisamment, avec une partie du sommeil avant minuit, dans une pièce sombre, tranquille, sans perturbations électriques ou électromagnétiques; si nous dormons avec quelqu'un, les relations doivent être bonnes.
  • de soleil: l'exposition au soleil est indispensable à notre énergie nerveuse et à la synthèse de la vitamine D (métabolisme du calcium, prévention du cancer,....)  et au travail de la glande pinéale (rythme circadien et sommeil). En dehors des situations d'ensoleillement particulier le port de lunettes de soleil est à questionner.
  • d'une activité physique non violente permet une bonne oxygénation, la circulation de la lymphe. elle a un impact  sur la prévention de toutes les maladies et il est  majeur concernant les maladies cardiovasculaires et le diabète.
  • d'activité sociale: études, travail, bénévolat, aide à la famille, participation à un projet nous permettant de faire partie de la société dans quelque chose qui a du sens.
  • d'une alimentation physiologique : nous mangeons trop, trop gras, trop protéiné, trop cuit, trop pollué, trop mort, trop compliqué,  ....
  • de relations nourrissantes: celles ci ont un impact positif sur la production d'hormone du bien être et pondère les effets du stress.
  • d'un environnement sain.
  • de beauté, de nature: le contact avec la nature augmente le taux vibratoire et donc les défenses immunitaires.
  • Éviter de s'exposer trop aux sources d'empoisonnement et de stress, celui ci étant extrêmement acidifiant :environnement professionnel stressant ou frustrant, informations télévisuelles , films violents ou anxiogènes, relations hostiles, conduites à risque, sports violents, examen de santé invasifs et interventions chirurgicales non indispensables,  la consommation d'excitants: alcool, café, sel et d'additifs alimentaires (glutamate, dioxyde de titane...), la prise de médicaments de confort, de drogues, tabac, ....

 

Sur quoi avez-vous la marge de progression la plus importante ?


 

 Je peux vous accompagner si vous décidez de modifier quelque chose pour améliorer votre santé: la santé autrement