Psychothérapie

Santé alternative

Hygiène vitale

Maïwen D. Camus

GRENOBLE


Pourquoi un ventre plat est nécessaire ?

Un gros ventre traduit, bien sur la présence de graisses,  mais aussi une augmentation du diamètre de l'intestin: une alimentation inappropriée, difficile à digérer, vient se coller aux parois intestinales comme sur un plat à gratin et empêche la circulation des déchets. Comme l'évacuation des déchets est une nécessité, la réponse du corps est l'augmenter le diamètre des intestins pour que la circulation soit toujours possible; Les autopsies montrent que 90 % des personnes ont des intestins en mauvais état et que le diamètre du colon normalement de 5cm peut atteindre 22 cms tellement  il y a de couches de déchets.

En outre, l'alimentation inadaptée à notre physiologie  reste trop longtemps dans le circuit, se putréfie (protéines) et fermente (sucres) ; des gaz se forment qui viennent en plus ballonner les intestins.

Enfin, ne sachant pas que faire de tous ces déchets, le corps fait des petites poches annexes : les diverticules qui viennent à leur tour gonfler le volume des intestins.

Avoir un gros ventre

est dangereux pour la santé



Les chercheurs de l'American Cancer Society à Atlanta ont établi que les hommes et les femmes ayant un très fort tour de taille (égal ou supérieur à 120 centimètres pour les hommes et à 110 cm pour les femmes) ont environ deux fois plus de risques de décéder d'une maladie que ceux qui ont un tour de taille étroit.

Des études antérieures avaient déjà associé un large tour de taille avec davantage de risques de maladies cardiaque, inflammatoire, diabétique, de résistance à l'insuline et de fort taux de cholestérol.

 


lire la suite ...

Mauvais fonctionnement des intestins et pathologies

 


Le rôle de l'intestin est de faire le tri entre ce qui est bon et doit être absorbé et ce qui ne l'est pas et doit être rejeté. Pour faire ce tri, sa paroi est recouverte de villosités et microvillosités animées de mouvements pour augmenter le contact avec le bol alimentaire. On comprend aisément que si la paroi est complètement engluée, ce tri ne peut se faire dans de bonnes conditions: des matériaux qui devraient rester  dehors, passent (hyper perméabilité intestinale) et certains qui devraient être absorbés, sont par exemple détruits par les fermentations ou emportés car ils ne peuvent passer ce filtre en mauvais état. Les conséquences en sont intoxication et sous nutrition. L'intoxication va conduire aux maladies mentales par des déchets qui circulent dans le cerveau et aux allergies: le corps réagit à la présence de produits inconnus. On peut même faire l'hypothèse que les maladies auto immunes pourraient en être une conséquence: les cellules étant remplies de déchets bizarres, le corps ne reconnait plus ces cellules comme les siennes et cherche à les détruire.


Les intestins sont une pièces maitresse du système immunitaire: lorsqu'ils ne fonctionnent pas correctement nous sommes sujets aux infections: grippe, pneumonie, tuberculose


La sérotonine présente dans la muqueuse gastro-intestinale représente environ 80 % de la sérotonine totale de l'organisme. c'est un neurotransmetteur impliqué dans le rythme circadien, dans la mobilité digestive et dans la régulation de l'humeur. Les mauvaises conditions qui peuvent régner dans les intestins conduisent à la destruction de la sérotonine et à l'altération des fonctions qu'elle assure : trouble de l'humeur (dépression, irritabilité), trouble du sommeil, aggravation des troubles intestinaux.


D'autre part, comment un organe en permanence en contact avec des produits en fermentation ou putréfaction pourrait-il ne pas se détériorer et amener toutes les pathologies intestinales notamment M.I.C.I.: syndrome du colon irritable, cancer du colon, colite, maladie de Crohn, péritonite, hémorroïdes, diverticulite ?


En fonction de notre alimentation nous développons une flore intestinale adaptée à la digestion de ces produits. Si nous avalons des produits que notre corps reconnait et sait gérer la flore intestinale sera adaptée et ne posera pas de problème. Si nous avons trop de produits difficiles à digérer, notre flore sera aussi composée de produits inadaptés: ce qu'on appelle les mauvaise bactéries: elle sont nécessaires pour traiter les déchets présents mais posent problème à nos intestins: par exemple le candida albican, champignon présent chez tout le monde peut proliférer chez  chez les personnes habituées à manger des mauvais sucres. Le candida se nourrit des sucres incomplètement digérés et rejette des déchets très irritants pour les intestins.

 

Quand l'intestin est trop enflammé il ne peut plus supporter les fibres et les personnes atteintes doivent renoncer à la consommation des produits les plus bénéfiques pour le corps: les légumes et les fruits, sauf sous leur forme la moins riche en vitamine, enzymes, oligoéléments c'est à dire lorsqu'ils sont cuits. Et ceci à nouveau amène des carences et leur impact sur la santé.



les signes d'une bonne santé intestinale

 - une selle minimum par jour (idéalement une par repas)

 - la selle ne nécessite qu'une feuille pour s'essuyer: la selle ne colle pas, elle est enduite d'une pellicule qui lui permet de glisser

 - la défécation dure quelques secondes et ne demande aucun effort

 - la selle a le volume d'une banane

 - l'apparence est lisse

 - la couleur est brune

 - la selle n'a aucune odeur

 

Remarque: les diarrhées traduisent une constipation: le corps liquéfie le chyle pour qu'il puisse passer les obstructions.

Comment restaurer l'intégrité des intestins

 

 - Limiter, ou cesser lorsque c'est possible, la consommation de produits qui détruisent et déséquilibrent la flore intestinale: médicaments d'une façon générale et en particulier les antibiotiques et les anti-acides, les céréales qui tapissent la paroi intestinale de glu (gluten), les produits trop cuits (grillades qui font une sorte de goudron très collant), les produits irritants: poivre, piments, les mélanges alimentaires incompatibles qui provoquent des fermentations et des putréfactions.

 - Consommer des jus verts qui vont restaurer la muqueuses intestinale grâce à la chlorophylle.

 - faire des mono-diètes de fruits très doux : kakis, bananes (bien murs) à la fois pour mettre les intestins au repos et en même temps apporter de minéraux.

 - Après plusieurs semaines , voir plusieurs mois si les intestins étaient très abimés, de jus quotidiens, envisager une hydrothérapie du colon (plusieurs séances à quelques jours d'intervalle)

- prendre des plantes aidant à la régularité du transit (balai intestinal chez ABC de la nature par exemple)

Comment je peux vous aider

Préambule : Ce que je propose ne remplace en aucune façon une consultation médicale. Cette dernière reste indispensable pour l'établissement d'un diagnostic précis et du traitement adapté qui en découle.

 

Mes connaissances à la fois pratiques et théoriques ainsi que mon savoir-faire en temps que psychothérapeute concernant les résistances psychologiques sont à votre service pour un changement d'hygiène de vie qui vous permettra d'avoir un ventre plat et surtout de retrouver la santé qui va avec !

 

Nous travaillons ensemble à définir les axes d'amélioration prioritaires et les étapes à mettre en place pour une évolution en douceur, respectueuse de vos possibilités  et de vos contraintes  familiales et professionnelles.